Fédération des Oeuvres Laïques de Vendée Aucune image

L'actualité

Pétition de soutien au centre Beautour

À la différence des autres départements des Pays de la Loire, la Vendée ne possède pas de Muséum d’histoire naturelle. Le Centre Beautour, créé en 2013 par la Région des Pays de la Loire dans l’ancienne propriété du naturaliste Georges Durand (1886-1964), assure cet office.

Cet observatoire régional de la Biodiversité accueille en moyenne 15 000 visiteurs par an pour des actions d’éducation à l’environnement et de culture scientifique à destination des scolaires et des étudiants, des associations naturalistes et plus généralement du grand public. En 2014, avec le concours du monde des entreprises (exploitants de carrières), le Centre réalise le Jardin de Roches, un lieu unique dans la région et en France, un musée de plein air en accès libre où sont présentées les roches caractéristiques du sous-sol des cinq départements des Pays de la Loire.

En 2016, le Conseil régional met fin à certaines missions du Centre Beautour, en particulier celles concernant la recherche et le monde agricole. Aujourd’hui la Région décide de ne pas renouveler la Délégation de Service public (DSP) de la Société Publique Locale (SPL) qu’elle administre avec la Communauté d’Agglomération de La Roche-sur-Yon. Un site pourtant considéré comme un « Centre vivant », original et novateur, à l’heure où la biodiversité est une préoccupation mondiale, une demande européenne et nationale. Après seulement trois années d’existence, au moment où il commence à s’affirmer, la Région l’abandonnerait. Pour quoi ? Pour une activité commerciale et touristique ? …

Pour la biodiversité, sauvons Beautour en Vendée ! Signez la pétition

90 ans - Retour sur l'histoire de la fédération

Dans le cadre des 90 ans de la fédération, 4 vidéos ont été créées pour retracer l'histoire du mouvement qui débute il y a 135 ans en Vendée

Adhésion à l'association georges durand beautour

La Ligue de l'enseignement - F.O.L. Vendée a décidé d'adhérer à l'association Georges Durand Beautour dont les missions développées jusqu'à présent dans le cadre de la société publique locale sont les suivantes :

"Les modalités de travail du centre depuis sa création (2013) se déclinaient selon ce qui avait été élaboré lors de la période d'étude et peuvent se rassembler autour des 5 points ci-après : 

  • la recherche avec notamment le travail avec les appels à projets... avec une volonté de lancer des appels à projets qui n'existaient pas ailleurs. Les responsables régionaux depuis 2015 ont une conception assez différente de la recherche. 
  • le travail sur l'agriculture, les techniques agricoles de demain, agriculture et biodiversité
  • l'appui aux missions des associations naturalistes (observatoire de la biodiversité), qui ont eu de la peine à se situer dans un cadre régional (situation géographique du Centre)
  • l'éducation à l'environnement et la transmission aux jeunes, avec Terre de Sciences et l'Education Nationale avec une "cofabrication" de documents pédagogiques, qui est refusée par la nouvelle gouvernance. 
  • enfant, la médiation avec la production de plusieurs expositions grand public"

Extrait de la lettre aux adhérents n°1

Gel des contrats aidés : la vie associative réagit !

Le Mouvement associatif, dont fait partie La Ligue de l'enseignement, dénonce l’annonce sans préavis et sans concertation de la réduction brutale des contrats aidés en 2017 et leur diminution drastique en 2018.
Il demande au gouvernement le maintien pour 2017 et 2018 du nombre de contrats aidés, et le lancement d’une concertation sur le sujet.

Dans son communiqué du 8 septembre, Le Mouvement associatif dénonce en particulier l’incitation faite aux Préfets de recourir au service civique pour compenser la diminution des contrats aidés.

A consulter :

 

La rentrée à 4 jours vue par la Ligue de l'enseignement

Par décret publié au journal officiel du 28 juin 2017, le gouvernement a permis aux collectivités territoriales de déroger à la règle générale de la semaine scolaire. Cette mesure permet de changer les rythmes des écoliers pour la quatrième fois en 9 ans.


Ainsi donc, en Vendée, 61 communes sur les 260 concernées ont décidé de revenir à la semaine de quatre jours d’école, dès cette rentrée scolaire.
Après la mise en place de la semaine de 4 jours en 2008, une réforme des rythmes scolaires est instituée en 2013. Elle organise la semaine scolaire sur cinq journées. Elle a pour objectif premier d'améliorer la répartition des heures de classe sur la semaine tout en allégeant le temps réservé aux apprentissages dits fondamentaux chaque jour. Cette réforme prend en compte, pour le moins, les recommandations de l’Académie de Médecine, celles des scientifiques de la chronobiologie, celles des missions parlementaires et de la conférence nationale de janvier 2011.

Lire la suite : La rentrée à 4 jours vue par la Ligue de l'enseignement

Actus de La Ligue

La Ligue de l’enseignement

Un avenir par l'éducation populaire La Ligue de l’enseignement

Connexion

Vidéos